Dubois Benjamin

Nouveaux produits

Promotions



LIBRAIRES

Réductions - Droits

Association 2-AS

Dubois Benjamin

Benjamin Dubois (1820-?), devenu sourd à 4 ans. Le docteur Deleau qui l’accueille à l’âge de 8 ans constate sa cophose totale. Benjamin ne savait pas lire ; il comprenait seulement quelques mots par le mouvement des lèvres ; il n’émettait les sons qu’à voix basse ; les petites phrases qu’il composait n’étaient intelligibles que pour ses parents....

Benjamin Dubois (1820-?), devenu sourd à 4 ans. Le docteur Deleau qui l’accueille à l’âge de 8 ans constate sa cophose totale. Benjamin ne savait pas lire ; il comprenait seulement quelques mots par le mouvement des lèvres ; il n’émettait les sons qu’à voix basse ; les petites phrases qu’il composait n’étaient intelligibles que pour ses parents.Il resta une année chez le docteur Deleau, où il fut instruit gratuitement ; «les soins qu’on lui prodigua ne furent pas perdus : cet enfant parle maintenant très bien ; il peut communiquer avec tout le monde. Il est actuellement pensionnaire à l’institution des sourds-muets de Paris, où il peut servir de modèle à ceux qui apprennent à parler en voyant les mouvements des organes de la parole. Il sera un des élèves de Valade à l'Institut National. Il crée, en 1837, une école de sourds-parlants avec l'autorisation ministériel ; En 1855, le transfert des boursiers de cette école s'opère vers l'Institut National en deux « classes spéciales d'enseignement par la parole », sous sa responsabilité. Il est l'un des organisateur du congrès de Paris en 1889 car il n’a jamais préconisé l’abolition de la langue des signes. Secrétaire perpétuel de l'ancienne Société universelle des sourds-muets fondée à Paris en 1838), il est directeur de publication du journal "L'abbé de l'Epée" publié en 1888-1889.

Plus

Dubois Benjamin 

Affichage de 1 - 2 sur 2 éléments