Gaillard, Henri

Nouveaux produits

Promotions



LIBRAIRES

Réductions - Droits

Association 2-AS

Gaillard, Henri

Henri Gaillard (1866-1939), célèbre militant associatif de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, était devenu sourd à la suite d'un bombardement en 1871; il fut élève à l’INJS de Paris, correcteur à l’Imprimerie nationale, journaliste, rédacteur en chef de journal, directeur d’imprimerie et écrivain (membre de la Société des gens de lettres)...

Henri Gaillard (1866-1939), célèbre militant associatif de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, était devenu sourd à la suite d'un bombardement en 1871; il fut élève à l’INJS de Paris, correcteur à l’Imprimerie nationale, journaliste, rédacteur en chef de journal, directeur d’imprimerie et écrivain (membre de la Société des gens de lettres).
Dans ses chroniques, il se révèle républicain et dreyfusard, il était aussi féministe ; des opinions qui ne plaisent pas à tous et en font une personnalité aussi admirée que controversée. à une époque où beaucoup de sourds ne pouvaient se marier, faute de revenus suffisants, Gaillard fut marié trois fois, dont une avec Louise Walser (1879-1920), célèbre militante sourde, surnommé la Jeanne d’Arc des sourds-muets (voir sa biographie, par Hélène Bouchet, chez le même éditeur).
Le signonyme (nom en langue des signes) d'Henri Gaillard se fait ainsi : main à plat, paume vers le bas, placé au niveau du sternum; la main décrit un demi-cercle vers le bas ; littéralement : ventre en avant, car il était de forte corpulence.
Il a inventé l'expression "noétomalalier" pour désigner le fait de s'exprimer en langue des signes ("énonciation de pensées par gestes").

Plus

Gaillard, Henri 

Affichage de 1 - 5 sur 5 éléments